Mr Selfie c’est nous !

addictmag.info-selfie-accro-smartphoneTous accros aux portables, ça c’est sûr. Addicts aux selfies c’est en cours. Un vidéaste anglais le démontre en deux minutes avec son « Mr Selfie », incapable de se séparer de son smartphone depuis le levé jusqu’au couché. Sa journée n’étant consacrée qu’à ses selfies, qu’il poste sur Facebook. Morale de l’histoire, Mr selfie est incapable de profiter de ce qui l’entoure. Des gens qui l’entourent, autant que de l’instant présent. Voir la vidéo.

Trois questions à Clémence O. Dans le monde du 2.0, les femmes ont les pleins pouvoirs

Portrait of attractive sensual young woman in black lingerie on bed with maskComment l’idée d’un tel roman vous est-elle venue ?
Ce roman est à la fois une histoire d’amitié, d’amour, mais également une plongée introspective au plus profond de mon « moi » qui, je suppose, avait besoin de s’exprimer sur papier. J’ai mis assez longtemps à mûrir l’histoire, à appréhender la manière de la raconter, de la romancer. Par contre, je dois avouer qu’il me serait difficile, même a posteriori, de comprendre le mécanisme d’écriture qui a été propre à ce premier roman. Le soir, pendant la période précédent l’endormissement, des phrases ou encore des paragraphes entiers jaillissaient dans mon esprit. Si les idées étaient trop envahissantes et m’empêchaient de sombrer dans le sommeil, je me levais pour les écrire sur l’ordinateur. J’avais besoin d’expulser ce roman, ce pan de ma vie, afin de tirer un trait dessus et pouvoir ainsi passer à autre chose, avancer. Lorsque j’ai rencontré César (le personnage principal du roman outre le narrateur !), j’ai vu en lui ce que j’avais pu être jusqu’à mes 25 ans, une personne timide, mal dans sa peau, emplie de doutes et engoncée dans une vie plus subie que réellement vécue. C’est avant tout cette relation amicale et cette osmose spirituelle qui s’est peu à peu nouée entre nous que j’ai souhaité raconter. Le fait de l’avoir converti et perverti aux rencontres en ligne me semblait une bonne façon d’apporter au roman une certaine dimension sociologique afin de montrer à quel point cette nouvelle forme de rencontre a bouleversé en profondeur les rapports humains, qu’ils aboutissent à une relation sexuelle ou non. S’immiscer dans le cerveau d’autrui en jouant les Cyrano de Bergerac de mon cher César pour le laisser profiter des corps fut une expérience rare et jouissive qu’il m’a semblée opportun de partager par le biais de ce roman.
Lire la suite

Alors, on vapote ou pas ?

cigarette-electroniqueLa E-cig fait encore débat. Une nouvelle étude, publiée mercredi 21 janvier dernier par l’université d’Etat de Portland, dans l’Oregon (USA), affirme que la cigarette électronique serait entre 5 et 15 fois plus cancérigène que le tabac classique. La cigarette électronique dégagerait, en effet, beaucoup plus de formaldéhyde, un cancérigène déjà présent dans la cigarette classique. Néanmoins, d’autres scientifiques mettent ces résultats en doute. De fait, le formaldéhyde se formerait une fois le liquide contenu dans la cigarette électronique chauffé au maximum, ce qui, dans les faits, est totalement infumable… Alors on vapote ou pas ?

Jamais sans leur smartphones

Addictmag-jeunes-ecrans-addiction-accroSelon une étude américaine réalisée à la demande de Bank of America, pour les jeunes, le smartphone est aussi important que le déodorant ou la brosse à dent. Un sur deux déclare même ne pas pouvoir survivre à une journée sans smartphone… Il y trois ans, Médiamétrie publiait déjà des chiffres alarmants : 60 % des jeunes de 15 à 24 ans qui utilisaient un mobile étaient équipés d’un smartphone. Un chiffre supérieur, à l’époque de 15 points à la moyenne observée dans l’ensemble de la population… Comment seront les jeunes dans trois ans ?
Addictmag.info-medias-95

Fumer tue, mais avec le sourire

addcitmag.info, fumer tue, addiction, accro, cigarette, tabacAlors que les organismes officiels se « plantent » régulièrement dans les spots de prévention, avec sa cigarette du matin, « The evening cigarette », Matthieu van Eeckhout fait mouche. Une série de 10 spots de 1 minute chacun qui vaut toutes les campagnes anti-tabac. C’est loufoque, absurde, drôle, excellemment dessiné et au final très efficace. Toujours le même départ, un fumeur face à un beau couché de soleil qui fume tranquillement et qui jette négligemment son mégot. Petit geste, grandes conséquences… Une manière humoristique de montrer (démontrer) que fumer tue. La série coproduite par France Télévisions et la société de production Fablabchannel, est actuellement diffusée sur France 4 et soutenue par La ligue contre le cancer.

 

 

Moi César, sex-addict des cyber-rencontres

Addictmag-clemence o.-tumeuramoureuse-addiction-internet-sexeAttention, livre dangereux (ou salvateur) ! « Z. Tumeur amoureuse » montre et démontre, si besoin était, (Eros et Thanatos) que l’amour peut tuer. Surtout s’il est pratiqué via notre vecteur majeur : Internet. Avec le web tout devient exponentiel. L’amour et pire, le sexe. Quand le web et ses rencontres multiples, faciles, trop faciles s’en mêlent les coeurs et les esprits s’emmêlent. Certains deviennent accros à ces jeux. Addicts au sexe facile et sans lendemain. Mais pour certains esprits, mal préparés, ces connections peuvent être fatales. Clémence O. (anonyme c’est sûr, pseudonyme, peut-être) nous conte l’histoire de César en commençant par la fin au sens propre comme au figuré… Héros sacrifié d’une cyber et très sexuelle aventure. Un récit qui va faire écho à tous les inscrits-(tes) sur les sites de rencontres, aux accros des sextos et aux fantasmeurs de la toile de tous poils…
Par Clémence O. Editions L’Ecarlate (18 €) en librairie et sur le site : www.harmattan.fr

« Serial Buveur, Social Loseur »

Serial-Buveur-Social-Loseur-01« Serial Buveur, Social Loseur » désormais disponible sur mobiles

A l’approche du Nouvel An, Entreprise & Prévention présente la version mobile du site « Serial Buveur, Social Loseur », qui vise à mettre en garde les 18-25 ans contre les excès d’alcool et leurs conséquences sur les réseaux sociaux. Engagée dans la prévention de la biture express (binge drinking), objectif inscrit par Marisol Touraine dans la prochaine loi de santé, l’association a lancé le site « Serial Buveur, Social Loseur » en juillet 2014 et a déjà touché près de 45 000 jeunes de 18 à 25 ans. La déclinaison mobile du site sera mise en avant par une campagne Facebook qui devrait toucher plus d’un million de jeunes.

www.serialbuveursocialoseur.com

Désir et sexualité

dreamyLe prochain stage organisé à Paris les 21 et 22 février par Géraldyne Prévot-Gigant s’adresse aux dépendants affectifs qui confondent bien souvent désir sexuel et amour. Cette confusion des sentiments peut entrainer bien des complexités. C’est ainsi que des couples se retrouvent dans une relation destructrice et dévorante. Ce stage permet de faire le point et de distinguer désir, passion et amour, relation basée sur la sexualité et une relation basée sur de profonds sentiments. Il aborde également la sexualité des célibataires : pour certaines femmes, célibat rime avec abstinence et pour d’autres, avec liberté sexuelle. Les stagiaires explorerons tous ces aspects de la sexualité révélant parfois beaucoup de choses. Géraldyne Prévot-Gigant a 19 ans d’expèrience : Psychothérapie, Développement Personnel, Formations, Conférences et Ouvrages. Touchée par la souffrance des femmes dans notre société, Géraldyne a eu l’idée, il y a plus de 15 ans, de créé un groupe de parole et de thérapie pour les femmes. Découvrant au fur et à mesure la force thérapeutique de tel groupe, elle a décidé d’aller plus loin en mettant en place des stages de thérapie intensive exclusivement réservés aux femmes. Au fil des années d’accompagnement, Géraldyne a créé sa méthode thérapeutique d’accompagnement des femmes. Et afin de transmettre sa méthode elle a créé le cursus FIHG, FORMATION DE RELATION D’AIDE AUX FEMMES. Elle est également auteur de 4 ouvrages dont « 50 exercices pour sortir de la dépendance affective » éditions Eyrolles. Le prochain ouvrage de Géraldyne sortira en librairie le 28 avril. Le thème : le célibat des femmes (O. Jacob)
Réservation auprès de Géraldyne Prévot Gigant geraldyneprevotg@gmail.com – 06.18.17.14.49

Un vaporisateur aux cannabinoïdes 100% légal

Addictmag-logo-cannabis-medical-addictionAprès le « vapotage », voici venu le temps de la vaporisation. Une société franco-tchèque, très judicieusement baptisée Kanavape, propose le premier vaporisateur aux cannabinoïdes 100% légal. L’idée est d’offrir les bienfaits des cannabinoïdes mais sans effet psychotrope grâce à l’extraction des molécules du chanvre sans THC. Cette formule présenterait des bienfaits sur le stress et la relaxation en se basant sur les effets des cannabinoïdes sans psychotropes. Le cannabis est une plante contenant plus de 80 cannabinoïdes, seul le THC a des effets euphorisants. Ses fondateurs sont également à l’initiative de l’UFCM (L’Union Francophone pour les Cannabinoïdes en Médecine), qui a été créé pour promouvoir les informations relatives à l’usage du cannabis médical et de ses dérivés actifs, les cannabinoides en médecine.

Lobby du tabac 1-Ministère de la santé 0

addictmag-prix-du-tabac-ministere-de-la-santeLa Ligue contre le cancer dénonce avec tristesse et indignation le vote de l’amendement enterrant l’augmentation du prix du tabac prévue en janvier 2015 ainsi que le mode de calcul de fixation de ce prix. Inédit depuis 10 ans, ce renoncement compromet le Programme national de réduction du tabagisme annoncé avec courage par la ministre de la santé en septembre dernier et interroge sur la volonté réelle des pouvoirs publics de lutter contre la 1ère cause de mortalité évitable, le tabac qui tue 73.000 personnes par an. La Ligue s’interroge d’autre part sur le pouvoir du lobby des industriels du tabac relayé tant par certains parlementaires que par des responsables politiques de premier plan qui oublient cruellement l’intérêt vital français. Combien de morts, combien de familles en détresse faudra-t-il pour qu’enfin, la lutte contre le tabac ne subisse plus les aléas d’une politique de clientèle ? Aujourd’hui, il n’est pas trop tard pour que le gouvernement revienne sur cet amendement à l’occasion de la navette parlementaire et de l’imminente discussion au Sénat. La Ligue ne doute pas qu’in fine le président de la République soutienne ses propres engagements, notamment ceux inscrits dans le Plan cancer III, comme les engagements de la ministre de la santé.

Les addictions font un festival

encart_inrocksLa méthode est connue et même reconnue. Pour évoquer un phénomène, rien de vaut un bon spectacle. En l’occurrence un festival de cinéma. La Fédération des addictions et l’association SOS Addiction se mobilisent cette semaine pour faire connaître le principe des addictions au travers les grands classiques du cinéma. Le festival « Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire du cinéma autour du thème des addictions. Le jeu, l’alcool, les drogues, toutes les addictions sont représentées et traitées. Le festival s’achève le 7 décembre. Détail de la programmation avec les critiques du Monde en prime ici

« Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions. – See more at: http://www.federationaddiction.fr/agenda/festival-cinema-addiction-loeuvre/#sthash.F8zGc7jb.dpuf
« Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions. – See more at: http://www.federationaddiction.fr/agenda/festival-cinema-addiction-loeuvre/#sthash.F8zGc7jb.dpufs’achève le 7 décembre et en dehors d’une excellente programmation, c’est aussi et surtout l’occasion de mettre des mots et des images sur des maux.

La société de programmation dfilms lance son 1er cycle de séances du 28 novembre au 7 décembre 2014. En partenariat avec la Fédération Addiction et SOS Addictions, le festival « Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions.

Projections, mais aussi conférences, publications, exposition d’art viendront nourrir ce projet pluridisciplinaire, qui se déroulera en 5 parties jusqu’à 2019.

Une soirée inaugurera ce préambule le 28 novembre à 20h. Pour assister à cette soirée Dean Martin, avec la projection du film Rio Bravo, il faudra se rendre cinéma Grand Action (Prix d’une séance classique). Pas d’inscription préalable mais nécessité d’arriver tôt pour bénéficier d’une place!

Un dossier de 16 pages consacré au festival sera inséré au Magazine les Inrockuptibles de cette semaine.

Retrouvez l’article du Monde sur la programmation

- See more at: http://www.federationaddiction.fr/agenda/festival-cinema-addiction-loeuvre/#sthash.F8zGc7jb.dpuf

La société de programmation dfilms lance son 1er cycle de séances du 28 novembre au 7 décembre 2014. En partenariat avec la Fédération Addiction et SOS Addictions, le festival « Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions.

Projections, mais aussi conférences, publications, exposition d’art viendront nourrir ce projet pluridisciplinaire, qui se déroulera en 5 parties jusqu’à 2019.

Une soirée inaugurera ce préambule le 28 novembre à 20h. Pour assister à cette soirée Dean Martin, avec la projection du film Rio Bravo, il faudra se rendre cinéma Grand Action (Prix d’une séance classique). Pas d’inscription préalable mais nécessité d’arriver tôt pour bénéficier d’une place!

Un dossier de 16 pages consacré au festival sera inséré au Magazine les Inrockuptibles de cette semaine.

Retrouvez l’article du Monde sur la programmation

- See more at: http://www.federationaddiction.fr/agenda/festival-cinema-addiction-loeuvre/#sthash.F8zGc7jb.dpuf

La société de programmation dfilms lance son 1er cycle de séances du 28 novembre au 7 décembre 2014. En partenariat avec la Fédération Addiction et SOS Addictions, le festival « Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions.

Projections, mais aussi conférences, publications, exposition d’art viendront nourrir ce projet pluridisciplinaire, qui se déroulera en 5 parties jusqu’à 2019.

Une soirée inaugurera ce préambule le 28 novembre à 20h. Pour assister à cette soirée Dean Martin, avec la projection du film Rio Bravo, il faudra se rendre cinéma Grand Action (Prix d’une séance classique). Pas d’inscription préalable mais nécessité d’arriver tôt pour bénéficier d’une place!

Un dossier de 16 pages consacré au festival sera inséré au Magazine les Inrockuptibles de cette semaine.

Retrouvez l’article du Monde sur la programmation

- See more at: http://www.federationaddiction.fr/agenda/festival-cinema-addiction-loeuvre/#sthash.F8zGc7jb.dpuf

La société de programmation dfilms lance son 1er cycle de séances du 28 novembre au 7 décembre 2014. En partenariat avec la Fédération Addiction et SOS Addictions, le festival « Addiction à l’oeuvre » propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions.

Projections, mais aussi conférences, publications, exposition d’art viendront nourrir ce projet pluridisciplinaire, qui se déroulera en 5 parties jusqu’à 2019.

Une soirée inaugurera ce préambule le 28 novembre à 20h. Pour assister à cette soirée Dean Martin, avec la projection du film Rio Bravo, il faudra se rendre cinéma Grand Action (Prix d’une séance classique). Pas d’inscription préalable mais nécessité d’arriver tôt pour bénéficier d’une place!

Un dossier de 16 pages consacré au festival sera inséré au Magazine les Inrockuptibles de cette semaine.

Retrouvez l’article du Monde sur la programmation

- See more at: http://www.federationaddiction.fr/agenda/festival-cinema-addiction-loeuvre/#sthash.F8zGc7jb.dpuf